du Kreizker

Cocker Spaniel Anglais

De quoi le cocker a-t-il besoin pour être heureux ?

De quoi le cocker a-t-il besoin pour être heureux ?





 

Education



 L'éducation passe d'abord par la socialisation.



C'est LE point capital de l'éducation de votre chiot. Dans le caractère d'un chien, il y a seulement 20 % d'inné (potentiel génétique) contre 80 % d'acquis (éducation). Vous comprendrez donc que l'éducation du chiot est déterminante. Nous vous conseillons vivement de consulter des livres écrits par des comportementalistes, sur l'éducation du chien, ils vous aideront à "penser chien" et à mieux comprendre les réactions de votre chien, que l'on apparente trop souvent (même involontairement) à un humain.



Dites-vous aussi que le caractère de votre chien risque très fort de se calquer sur le vôtre ... Ne vous étonnez alors par d'avoir un chien nerveux si vous même ne tenez pas en place ... Aussi, les chiens sont de véritables "éponges à émotions"... Si vous êtes déprimé, il est très probable que votre chien ne "soit pas dans son assiette"...


 


Pour bien éduquer votre chiot





  • Faites-lui rencontrer le plus de personnes différentes (bébés, enfants, adultes, ...), d'animaux d'autres races et espèces (chiens d'autres races, chats, chevaux, ...), d'endroits différents (marché, galerie commerçante, sorties d'école ...) le plus tôt possible. Tout ce qu'il aura vu, rencontré, avant l'âge de 6 mois, il y sera habitué "à vie". Ce qui veut également dire que tout ce qu'il n'aura pas rencontré, il risquera d'en avoir peur, ...



    Ne lui laissez pas faire à 3 mois ce que vous ne voudriez pas qu'il fasse à 2 ans. Les règles doivent être établies dès le premier jour.


Préférez la récompense à la punition. Plutôt que de le punir quand il fait une bêtise, choisissez de le récompenser quand il fait une "bonne action".



Exemple : S'il fait pipi à l'intérieur, ne le punissez pas (sauf si vous le prenez sur le fait), ignorez-le. Par contre, s'il demande pour sortir et va faire pipi dehors, récompensez-le (félicitations, caresse, ou petite friandise).

Suivez avec votre chiot des cours d'éducation. De plus en plus de clubs acceptent les chiots dès l'âge de 3 mois, ce sont des leçons pour des chiots, avec des chiots, ... Cela constitue donc un formidable moyen de sociabilisation. De plus, vous y apprendrez vous-mêmes les bases de l'éducation. 



NB : Avant les rappels de vaccins (qui sont effectués à l'âge de 3 mois), il vaut mieux éviter les endroits "à risques" (animaleries, marchés d'animaux, chiots ou chiens "douteux") car l'immunité donnée par les pré-vaccins n'est pas totale. Cela ne veut pas dire qu'il faut "cloîtrer" votre chiot entre l'âge de 2 et 3 mois sous ce prétexte, au contraire : SORTEZ-LE !


 
Présence :



En général, le Cocker, s'il n'y a pas été habitué dès son plus jeune âge, supporte très mal la solitude, de par le grand attachement qu'il porte à son maître.

Donc, si vous envisagez d'acquérir un Cocker anglais, mais que le chien devra rester seul plus de 5 heures par jour, renoncez-y !



Il est vrai que certains chiots s'y habituent, mais il est impossible de prédire lesquels dans une portée, et il vaut mieux ne prendre aucun risque ...



Sinon, votre chien risque de "s'éduquer tout seul", de s'ennuyer, de détruire votre mobilier, de mettre des mois pour devenir propre, et de développer de l'anxiété de séparation. A terme, il sera malheureux, et vous aussi !


 
Espace :



Même si le Cocker peut se révéler être un parfait chien de salon, il ne faut pas oublier ses origines de chasseur. Dès lors, un jardin fera son bonheur. Si vous ne possédez pas de jardin, il faudra lui consacrer du temps pour de longues promenades, des balades dans les bois, ...



Entretien (brossage hebdomadaire minimum) et toilettage réguliers (+/- tous les 3 mois) est absolument indispensable pour son bien-être. voir rubrique toilettage